Appel de candidatures

La petite création 2018

La grande production 2019

APPEL DE CANDIDATURES

À la recherche d’un DIRECTEUR ARTISTIQUE

 *Note : l’usage du masculin est fait dans le but d’alléger le texte et ne se veut pas exclusif. 


Le Théâtre Tremplin
Le Théâtre Tremplin est un théâtre communautaire dont le mandat à trois volets est clair : présenter des oeuvres d’auteurs et de créateurs franco-ontariens, encourager et former les artistes de la relève théâtrale de notre milieu et permettre aux gens de la communauté d’acquérir une expérience théâtrale.
 

Description du poste
Répondant du conseil d’administration du Théâtre Tremplin, le directeur artistique est l’âme dirigeante de la troupe. Chaque année, il choisit le ou les metteurs en scène, et les textes, qui composeront la saison théâtrale en tenant compte du mandat du Tremplin. En créant une programmation originale, audacieuse et variée, il se porte garant de l’excellence artistique de la troupe durant l’ensemble de son mandat. Dans l’exercice de ses fonctions, le directeur artistique travaille en étroite collaboration avec des metteurs en scène, des concepteurs, des bénévoles et des contractuels du Théâtre Tremplin. En outre, le directeur artistique est responsable de :


  • Choisir les metteurs en scène et les textes de chaque saison théâtrale;
  • De concert avec les metteurs en scène, choisir les concepteurs de chaque production;
  • Participer à diverses réunions : réunion des bénévoles, réunions de production, etc.;
  • Participer comme membre sans droit de vote aux réunions du conseil d’administration, rendre compte du processus de création lors des réunions et assurer le lien entre les membres du conseil d’administration et les équipes de production;
  • Négocier les droits d’auteurs et les cachets;
  • Coordonner des activités parallèles, comme des discussions ou des formations;
  • Assister aux événements de collecte de fonds;
  • Participer à l’élaboration des budgets annuels;
  • Rédaction de demandes de subvention;
  • Être le médiateur en cas de différend artistique entre deux créateurs;
  • Donner son approbation aux communiqués de presse et aux autres outils promotionnels;
  • Faire un rapport artistique à l’Assemblée générale annuelle des membres;
  • Représenter le Théâtre Tremplin au sein de la communauté et dans les milieux associatif, artistique, éducatif ou autres.


Conditions

  • Il s’agit d’un poste non rémunéré
  • Horaires variables.


Aptitudes et connaissances nécessaires :

  • Leadership artistique 
  • Avoir une vision artistique claire et être en mesure de l’articuler ;
  • Dynamisme et entregent ;
  • Faire preuve d’un engagement envers sa communauté;
  • Capacité de coordonner des équipes de création et de bénévoles;
  • Une maitrise exemplaire du français (oral et écrit) et une connaissance de l’anglais (oral et écrit);
  • Une bonne connaissance du milieu théâtral franco-ontarien, de son répertoire théâtral et de ses créateurs;
  • Une bonne connaissance des rouages d’une production théâtrale;
  • Une connaissance des éléments de la bonne gouvernance dans des organismes culturels sans but lucratif;
  • Aptitudes à travailler dans un milieu communautaire et avec des bénévoles;
  • Excellentes capacités de gestion de stress et de travailler sous pression;
  • Grande flexibilité;
  • Autonomie et débrouillardise;
  • Faire preuve de tact et de discrétion;
  • Un diplôme d’études post-secondaires en théâtre est un atout;


Pour soumettre votre candidature

  • Veuillez faire parvenir une lettre de motivation adressée au président du conseil d’administration et un curriculum vitae à l’adresse électronique suivante :  fredericb95@gmail.com 
  • Seuls les dossiers envoyés par voie électronique seront considérés par le Comité de sélection;
  • Les candidats qui seront convoqués en entrevue devront fournir 3 références;


Entrevues et sélection

  • Le comité s’engage à communiquer seulement avec les candidats retenus pour une entrevue;


Entrée en fonction
Le candidat retenu entrera en fonction en juin 2019.


Renseignements : Frédéric Brisson  fredericb95@gmail.com 


Date limite pour postuler : 15 mars 2019  

image66
image67

La petite création 2018

Un mot du créateur

J'ai en tête un projet.... un projet ambitieux, mais c'est, pour moi, la façon la plus efficace pour présenter un constat qui me trotte dans la tête, et dans le coeur, depuis trop longtemps.  Le tout a commencé par une réflexion profonde suite à une manifestation, au Canada français, d'une xénophobie envers tout ce qui pourrait être "une menace à la culture et à la société canadienne".  Cette xénophobie s'est montrée très évidente lors de l'acte terroriste dans une mosquée au Québec et, de nouveau, lors des rassemblements de l’extrême droite pour contrer la disparition des valeurs dites "canadiennes" (qui ne semblent pas inclure l'immigration, un principe fondamentale, selon moi, à ce qui définit le Canada.)


J'ai voulu créer un événement théâtral rassemblant, sur scène et dans la salle, plusieurs communautés de la nouvelle réalité de la francophonie au Canada; francophonie qui n'est plus limitée au Québec des années 60 ou même à l'Ontario français de Dalpé.  De là m'est venu l'idée de monter une pièce avec un choeur de femmes arabo-canadiennes de langue française.  Comme la pièce que j’ai en tête n’existe pas, je me trouve à devoir la créer. 


Jusqu'où me mènera ma quête?  Serais-je, un jour, en mesure de faire vivre ses personnages sur scène, alors que dans la salle, la COMMUNAUTÉ francophone d'Ottawa se rassemble pour prendre part à cette communion?  Je le souhaite profondément, et je suis ravi que Le Tremplin se démontre partant à embarquer dans l'aventure et m'offrir ce soutien et cet appui si précieux.


ÉRIC BEEVIS

Al jar'at... ingrates

Une adaptation des Belles-Soeurs de Michel Tremblay pour la communauté franco-arabe d'Ottawa signée et dirigée par

Éric Beevis


3 et 4 décembre 2018 // 19h30


Studio CEPEO

La Nouvelle Scène Gilles Desjardins // 

333 King Edward, Ottawa


5$ et possibilité de contribution volontaire

NOUS ÉCRIRE...

Équipe de création

TEXTE : Michel Tremblay

ADAPTATION ET MISE EN LECTURE : Éric Beevis

RÉGIE : Lindsay Tremblay

MUSIQUE : Walid Gharbi

DIRECTION ARTISTIQUE : Chloé Tremblay

CONSEILLER ARTISTIQUE : Dillon Orr


INTERPRÉTATION :  Khadija Dahmani / Najat Ghannou / Sara El Habziz / Nabila Hadibi / Billa Hissein / Smahane Kissane / Zahia Lahoua / Khatima Louaya / Zoulikha Mahari / Karima Manai / Ettijania Moum / Mona Osman / Fatima Zahra Benchrifa / Jocelyne Lachance (didascalies) /

image68

La grande production

Pour la première fois sur une scène chez nous...

Le Tremplin a décidé de faire naître pour la première fois sur une scène franco-ontarienne un collage de trois textes radiophoniques des archives du répertoire littéraire franco-ontarien. Ainsi, pour la saison 2018-2019, le Tremplin s’empare du projet Les protagonistes de l’auteur Naïm Kattan, la première de cette série est d’abord diffusée le 28 août 1970, dans une réalisation de Fernand Ouellette. L’un de ces textes est publié dans les Écrits du Canada français, numéro 35, puis chez Leméac dans une série de sept textes théâtrales en 1974. Cette production réunira sur scène quatre pièces dramatiques de Naïm Kattan, écrivain canadien d’origine irakienne. Installé à Ottawa en 1967, l’auteur écrit ces pièces tout d’abord dans un contexte bien particulier : celui du théâtre radiophonique diffusé par Radio-Canada dans les années 1970, notamment dans l’émission « Premières ». Elles sont lues par les acteurs québécois les plus connus de l’époque.


Résumé du projet

L e s   p r o t a g o n i s t e s

C’est un théâtre plutôt intime qui se déploie. La discrétion et La neige racontent des dialogues amoureux entre hommes et femmes, révélant un jeu théâtral que l’on suppose, sa dimension codée, les fantaisies et les bizarreries qu’induit le fantasme, la façon dont il permet à chacun de réaliser, au sens littéral du terme, c’est-à-dire de chercher une consistance. C’est un thème majeur de l’oeuvre de Naïm Kattan, qu'il découvre en Occident que l’on pouvait vivre une relation amoureuse de façon libérée. Dans ce théâtre, la relation est abordée sous un autre angle : celui de l’héritage que laisse l’être aimé. La relation amoureuse est envisagée comme un espace « théâtral ». La place de l’enfant, la question de filiation, intervient alors. Le dernier texte, Les protagonistes, raconte plus précisément l’histoire d’une communauté d’acteurs qui se voit menacée par les attentants et les déclarations d’un groupe armé, le MAT, ou « Mouvement anti-théâtral ». Courage, dérobades croisent le dialogue amoureux qui se renoue ici sous l’impulsion du danger. L’humanité de chacun est mise à l’épreuve par le drame exceptionnel que vivent les personnages.

Plus de détails...

Dans une mise en scène de Martin Cadieux, le projet Les protagonistes joue sur l’échange des discours, et la présence de la voix, à peine mêlée des bruits de la ville et du quotidien. Ces jeux de paroles font entendre le miroitement de personnages en quête de substance à travers le dialogue avec l’autre. L’auteur est aujourd’hui surtout connu pour ses essais et ses romans : plus d’une quarantaine, traduits en plusieurs langues. Chacun de ces deux genres se justifie par la particularité du parcours de son auteur. Le théâtre écrit par Naïm Kattan est en revanche resté longtemps en retrait. Il émane pourtant du même un intérêt pour la fiction, selon une démarche que l’auteur a exposée dans son premier essai, et son premier livre, publié en 1970, Le Réel et le Théâtral. La diffusion de ce théâtre reste encore largement à faire. 

Le metteur en scène : En savoir plus

Martin Cadieux

image69

Le retour d'un "grand" //

Originaire d’Alexandria dans l’Est ontarien, Martin Cadieux détient un baccalauréat en Théâtre et en Histoire de l’Université d’Ottawa. Avant de devenir agent de vente et de développement au Théâtre la Catapulte, Martin a travaillé pendant de nombreuses années comme agent de communication (entre autres), à la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). Il s’intéresse à une panoplie de domaine. Il a entre autres signé la mise en scène d’Embrassons-nous, Folleville ! en 2007 présenté au Festival Fringe d’Ottawa, a créé et continu d’entretenir le site web de l’artiste peintre Benjamin Rodger et a coordonné la discipline Média aux 5e Jeux de la francophonie canadienne à Sudbury en 2011. Il recevra certainement un prix quelconque dans la prochaine décennie duquel il pourra parler avec fierté dans sa prochaine biographie.